diaconie.ch
Le portail professionnel de la diaconie en Suisse

Le souverain bernois refuse de diminuer les montants de l’aide sociale

Le 18 mai 2019, les citoyennes et les citoyens du canton de Berne ont refusé de diminuer le forfait pour l’entretien des bénéficiaires de l’aide sociale. Cette décision est accueillie avec satisfaction par les acteurs de la branche qui craignaient qu’un éventuel OUI bernois fasse école dans d’autres cantons.

Recherche 1 000 bénévoles pour soutenir les paysans de montagne en été 2019

Pour l’été 2019, Caritas Suisse recherche 1 000 bénévoles pour soutenir activement les familles d’agriculteurs de montagne dans le besoin. Une centaine de familles d’agriculteurs ont déposé une demande d’aide.

Habitat protégé: les organisations faîtières demandent des règles claires

Compte tenu de l’importance croissante des logements protégés, des règles claires garantissant sur tout le territoire des offres adaptées et leur financement sont nécessaires. À travers l’étude tout juste publiée « Habitat protégé en Suisse », les quatre organi-sations faîtières nationales – CURAVIVA Suisse, senesuisse, Pro Senectute Suisse et Aide et soins à domicile Suisse – apportent une contribution étayée au débat politique.

Le souverain bernois refuse de diminuer les montants de l’aide sociale

Le 18 mai 2019, les citoyennes et les citoyens du canton de Berne ont refusé de diminuer le forfait pour l’entretien des bénéficiaires de l’aide sociale. Cette décision est accueillie avec satisfaction par les acteurs de la branche qui craignaient qu’un éventuel OUI bernois fasse école dans d’autres cantons.

Engouement pour le bénévolat auprès des réfugiés

Une enquête représentative mandatée par l’Entraide Protestante Suisse (EPER) et réalisée par DemoSCOPE auprès de plus de 1 000 personnes, dessine pour la pre-mière fois les contours et le potentiel du bénévolat en faveur des réfugiés.

Berne: Caritas et l’Armée du Salut perdent leur mandat dans le domaine de l’asile

Le canton de Berne réorganise la prise en charge des demandeurs d’asile et des réfugiés, en diminuant de 13 à quatre les organismes mandatés à cet effet. La nouvelle, communiquée à la fin du mois d’avril a suscité un écho important, y compris hors du canton. Pour les membres du groupe de travail Église et œuvres de « Diaconie Suisse », cette procédure d’attribution est le signe de l’économicisation* croissante du secteur social.

« Il faut que la Suisse retrouve l’humanité qui était la sienne »

Poursuivi pour avoir hébergé et nourri un de ses paroissiens déboutés, le pasteur Norbert Valley se questionne sur la déshumanisation de nos sociétés, sur fond de populisme et de désinformation. Entretien par Anne-Sylvie Sprenger, ProtestInfo