Actualités

Caring Communities : intégration d’un accompagnant spirituel dans une équipe mobile de soins palliatifs

Sep 28, 2018 | Actualités, Aumôneries, Projets diaconaux

Le 12 septembre 2018, la Conférence des évêques suisses et la Fédération des Églises protestantes de Suisse ont organisé une journée nationale et œcuménique pour les res-ponsables de soins palliatifs au sein des Églises, sous le titre « Caring Communities – Soins palliatifs au sein des paroisses ». À cette occasion, Geneviève Spring, aumônière au CHUV de Lausanne, a présenté un projet pilote d’intégration d’un accompagnant spirituel dans une équipe mobile de soins palliatifs.

La prise en compte de la dimension spirituelle du patient par une équipe interdisciplinaire de soins palliatifs en milieu hospitalier améliore la satisfaction des soins et la qualité de vie de celui-ci. La question de la prise en compte de cette dimension spirituelle se pose pour les patientes et les patients recevant des soins palliatifs en EMS et à domicile. Conscients de cette interrogation, les Églises du canton de Vaud, le service de soins palliatifs et de support du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) et la Plateforme Médecine, spiritualité, Soins et société(MS3) ont mis sur pied un projet pilote d’intégration d’un accompagnant spi-rituel /AS) dans l’Équipe mobile de soins palliatifs et de support de la région de Lausanne (EMSP).

Plusieurs étapes ont permis le déroulement du projet et la formulation d’objectifs. Les résul-tats montrent l’émergence de quatre rôles d’expert que peut assumer un ou une accompa-gnante spirituelle dans une équipe mobile de soins palliatifs : formation pour les soignants de premier recours et les aumôniers, accompagnement pour les patients et les proches, consultance pour les soignants de premier recours et pour l’EMSP.

L’intégration des Églises catholique romaine et évangélique réformée du canton de Vaud comme partie prenante du projet a constitué un facteur de succès, tout comme le choix d’une équipe habituée au fonctionnement interdisciplinaire et sensibilisée à la prise en charge de la spiritualité du patient. La flexibilité et la capacité d’adaptation de l’AS sont éga-lement indispensables.

Les défis dans un tel projet sont multiples :

  • promotion du soutient spirituel avec intégration des partenaires internes et externes
  • obtention d’un financement durable de structures dirigeantes
  • utilisation interprofessionnelle et diffusion des outils d’évaluation SPIR et STIV-SDAT

Source : abstract de la présentation de Geneviève Spring, le 12 septembre 2018

Discussions pendant la journée nationale « Caring Communities – Soins palliatifs au sein des paroisses ». Photo: Gion Pfander