Actualités

Chômage chez les plus de 55 ans

Mar 29, 2018 | Actualités, Politique sociale, Travail et intégration professionnelle

Depuis quelques années, de plus en plus de demandeurs d’emploi âgés deviennent des chô-meurs de longue durée et dépendent de suite de l’aide sociale. Des mesures efficaces et con-traignantes sont nécessaires pour éviter que l’aide sociale ne doive assumer la fonction de rente transitoire jusqu’à l’âge de la retraite pour un nombre croissant de personnes.

Entre 2010 et 2016, le nombre de personnes concernées a augmenté de plus de 50%. Les chômeurs de plus de 55 ans ont beaucoup de difficultés à trouver un nouvel emploi. À cela, plusieurs raisons : manque de formation professionnelle, qualifications professionnelles obso-lètes, absence de possibilités de financement d’une formation continue ou d’un recyclage professionnel, ainsi que problèmes de santé.

Statistiquement, le risque de se retrouver au chômage est certes plus faible pour les travail-leuses et les travailleurs âgés que pour les groupes d’âge plus jeunes, mais une fois le chô-mage survenu, ses conséquences sont plus graves. Le Conseil fédéral a réagi à cette évolu-tion en organisant la troisième Conférence nationale sur le thème des travailleurs âgés en avril 2017. Des mesures ont été prises dans les domaines de la réinsertion, de la qualification professionnelle, de la sensibilisation et de la flexibilisation du versement de la retraite. Cepen-dant, la plupart des mesures sont facultatives et ne sont donc pas assez contraignantes. Des dispositions légales ou ressources supplémentaires ne sont actuellement pas prévues. Du point de vue de la Conférence suisse des institutions d’action sociale (CSIAS), ces mesures sont insuffisantes et des approches plus efficaces et contraignantes sont nécessaires.