Actualités

Dernière réunion et nouveau départ pour la Conférence de diaconie

Nov 16, 2016 | Actualités, Diaconie Suisse

La Conférence nationale de Diaconie de la Fédération des Églises protestantes de Suisse, dont les prémices remontent à 1985, a tenu sa dernière assemblée le 15 novembre à Berne. En 2017, elle intégrera la nouvelle conférence nationale « Diaconie Suisse », sous l’égide de la FEPS.

« Foi et protection des réfugiés » : tel était le thème de la conférence qui a réuni quelque soixante délégués des Églises membres de la FEPS ainsi que des organisations et institutions diaconales au quartier général de l’Armée du Salut à Berne. Après une présentation de la thématique sous la perspective internationale par Anja Klug, responsable du bureau du HCR pour la Suisse et le Liechtenstein, Simon Röthlisberger, chargé des questions de migration à la Fédération des Églises protestantes de Suisse, a donné des informations sur des aspects nationaux. Les discussions en groupes ont porté sur l’intervention des Églises dans le débat sur les réfugiés, et sur la prise en compte de la dimension religieuse dans le droit d’asile.

Au cours de l’après-midi, les participants ont fait leurs adieux à la Conférence de Diaconie. Pour marquer cette fin et ce nouveau départ, une table ronde a été organisée dans le cadre de cette 50e Conférence avec les anciens présidents et présidentes de la Conférence de Diaconie – Silvia Michel (1994-98), Christoph Sigrist (2004-08) et Konrad Meyer (2008-14) -, et son président actuel Urs Woodtli. C’est en 1985 que des représentantes et représentants diaconaux d’œuvres d’entraide et d’Églises membres se sont rencontrés pour la première fois lors d’une réunion préfigurant la future Conférence de Diaconie suisse, qui a été institutionnalisée en 1994 et dont la dissolution a donc été prononcée lors de de cette dernière assemblée.

D’ici le milieu de l’année 2017, la Conférence de diaconie, la « Diakonatskonferenz » de Suisse alémanique et la plateforme internet diakonie.ch seront regroupés dans une institution unique, la conférence nationale « Diaconie Suisse », placée sous l’égide de la Fédération des Églises protestantes de Suisse. Comme l’a souligné dans son mot de bienvenue Daniel Reuter, membre du Conseil de la FEPS, ce processus présente un caractère pionnier : « Vous montrez la voie lorsqu’il s’agit de regrouper les forces et de chercher de des formes simplifiées de collaboration. » Hella Hoppe, directrice du secrétariat de la FEPS, a rendu hommage à la Conférence de Diaconie en saluant les réflexions visionnaires qu’elle a menées sur des thèmes tels que les mutations sociales, les migrations et les sans-papiers, ou encore sur des questions touchant aux familles et aux partenariats. Elle a aussi souligné que la conférence a toujours été « un lieu où le bilinguisme était activement cultivé ».

La Conférence Diaconie Suisse aura pour mission d’encourager l’échange d’informations sur des projets diaconaux communs et d’entretenir le dialogue avec la recherche et les réseaux du secteur diaconal. L’objectif est de pouvoir accomplir à l’avenir des tâches diaconales depuis un « guichet » unique ». « Pour que cette construction soit vivante, elle a besoin de nous » a conclu Claudia Hubacher, conseillère synodale des Églises réformées Berne-Jura-Soleure. « C’est à nous qu’il appartient de lui donner un sens et un visage. »