Actualités

« Je ne suis pas venu pour les bien-portants, je suis venu pour les malades. » : Marc Subilia, médecin et pasteur retraité vaudois

Mar 26, 2018 | Actualités, Santé, accès aux soins

« Renoncer à un souper, c’est faire l’expérience de se coucher le ventre creux : c’est éprouver un manque qui, bien que léger et momentané, rend plus proche de ceux qui sont réellement affamés. » Voilà ce qu’affirme le site Internet qui relaie l’idée du médecin et pasteur retraité vaudois, Marc Subilia. Pour soulager les souffrances des personnes souffrant de la faim dans le monde, et tout à la fois se porter mieux, Marc Subilia nous propose de renoncer à un repas par semaine, de préférence le soir, et d’offrir la somme ainsi économisée à une œuvre d’entraide qui lutte contre la faim par des secours en cas de détresse, des soins, la prévention, l’éducation ou le développement.

Documents/Liens