Actualités

Orientation sexuelle : le Conseil de l’EERS se prononce pour l’extension de la norme pénale « antidiscrimination »

Jan 22, 2020 | Actualités, Questions de genre et d’égalité

Rabaisser ou discriminer quelqu’un en fonction de ce qu’il ou elle est revient à porter atteinte à sa dignité de créature de Dieu. Le Conseil de l’Église évangélique réformée de Suisse EERS et certaines Églises cantonales se prononcent donc en faveur de l’extension de l’article 261 bis du code pénal qui renforce la protection contre la discrimination. Si elle est acceptée en votation, la nouvelle disposition interdirait dorénavant la discrimination de personnes en raison de leur orientation sexuelle.

Sera à l’avenir sanctionné « celui qui aura publiquement, par la parole, l’écriture, l’image, le geste, par des voies de fait ou de toute autre manière, abaissé ou discriminé d’une façon qui porte atteinte à la dignité humaine une personne ou un groupe de personnes en raison de leur race, de leur appartenance ethnique, de leur religion ou de leur orientation sexuelle »

L’article 10 de la nouvelle constitution de l’EERS stipule l’interdiction de la discrimination. Ainsi, l’Église évangélique réformée de Suisse se doit donc de veiller « dans toute son action en paroles et en actes à ce que personne ne soit discriminé ».