Actualités

Oui au « mariage civil pour tous »

Nov 11, 2019 | Actualités, Église et foi, Enfants, familles

L’Assemblée des délégués de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS), réunie les 4 et 5 novembre dernier à Berne, soutient l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe. Elle reste ainsi fidèle au principe protestant qui veut que le mariage civil constitue le prérequis à la célébration religieuse.

Avant que le premier mariage religieux puisse être célébré dans un temple, il faudra attendre la fin des débats parlementaires et l’issue, devant le peuple, du probable référendum qui suivra si les Chambres décident d’ouvrir le mariage civil aux couples de même sexe. Mais les Églises cantonales, membres de la FEPS, auront le dernier mot et surtout les pasteures et les pasteurs qui pourront refuser de célébrer un mariage religieux si leur conscience le leur interdit, comme c’est d’ailleurs le cas pour tout acte ecclésiastique.

Deux camps se sont affrontés lors des débats : celles et ceux qui estiment que l’amour et la promesse de soutien, de respect et de fidélité que se font deux êtres priment, à l’image de l’amour radical de Dieu pour son peuple et celles et ceux qui, se basant sur l’Écriture (théologie de la Création et de l’alliance) voient dans l’union d’un homme et d’une femme une originalité qui justifie que le terme de mariage soit réservé aux couples hétérosexuels.

Avec cette décision, les délégués restent sur la voie qu’elles et ils avaient empruntée lors de l’assemblée précédente, en juin 2019 à Winterthour. L’Assemblée avait approuvé la proposition du Conseil : « Nous sommes voulus par Dieu tels que nous sommes créés. Nous ne pouvons pas choisir notre orientation sexuelle. Nous l’intégrons comme une expression de notre plénitude de créature. » En s’appuyant sur cette position, le Conseil de la FEPS avait décidé en août 2019 de soutenir l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe.

Pour l’Assemblée des délégués, il est essentiel de souligner qu’il existe toujours, après cette décision, une diversité de conceptions du mariage au sein de l’Église protestante.

Photo : Arek Socha, Pixabay