Actualités

Souvent, la pandémie de coronavirus a exacerbé des problèmes personnels préexistants

Août 31, 2020 | Actualités, Aumôneries, Projets diaconaux

Au cours des six premiers mois de l’année 2020, les conseillères et conseillers du service alémanique de pastorale en ligne « Seelsorge.net » ont écrit plus de 3 500 courriels à des personnes qui les avaient contactés. Par rapport à l’année précédente, il s’agit d’une augmentation de 42 %, selon une annonce de l’organisation, reprise par ref.ch. Souvent, la pandémie de coronavirus a exacerbé des problèmes personnels préexistants.

Cette nette augmentation depuis le mois d’avril montre que la pandémie de coronavirus a un impact majeur sur la santé mentale et émotionnelle. Le virus et ses conséquences, toutefois, sont rarement l’unique déclencheur d’une prise de contact avec le service d’aumônerie en ligne. Au contraire, la pandémie a exacerbé des problèmes existants, tels que relations difficiles ou conflits familiaux.

Équipe élargie
En raison du nombre croissant de demandes, « Seelsorge.net » a augmenté son équipe de bénévoles de 21 à 30 personnes (ministres, agentes et agents pastoraux). Avec l’équipe élargie, l’organisation espère pouvoir conseiller davantage de personnes dans le besoin à long terme.

Les consultations sont gratuites et anonymes et s’adressent à tous les groupes de population en Suisse, quelle que soit leur appartenance religieuse. Cette offre de pastorale « en ligne » est soutenue par l’Église réformée du canton de Zurich, l’Église réformée d’Argovie, l’Association catholique de Zurich et l’Église catholique du canton de Zurich.

Image symbolique: E-Mail vu par les enfants
CC Commons